19 août 2010

Neil Hannon – If dans “La consolante” d’Anna GAVALDA

Dès les premiers mots, j’ai aimé, je ne pensais pas lire ce livre au vue des critiques

et puis P. m’as dit je te conseille de le lire tu vas te régaler, il avait raison alors merci de ce partage…

Page 33 - Charles parle :

J’étais sonné. Plus que je  ne l’aurais imaginé. Plus que je ne l’aurai souhaité. Je… J’étais sonné.

Putain de chansons d’amour… Toujours aussi sournoises… A nous faire courber l’échine en moins de quatre minutes. Putain de banderilles dans nos cœurs à statistiques.

Je lui rendis son oreillette en expirant.

- C’est bien, hein ?

- C’est qui ?

- Neil Hannon. Un chanteur Irlandais…Bon, on y va cette fois ?

- On y va.

- Et tu t’arrêtes pas, hein ?

- Don’t worry sweetie, it’s gonna be all right, la machouillai-je à la cow-boy.

Elle souriait de nouveau. Bien joué, Charly, bien joué…

Et je repris mon chemin là ou je l’avais laissé puisque c’est bien un chemin dont il s’agissait, pas de doute.

“Si tu étais un arbre, je pourrais mettre mes bras autour de toi…”

*.*.*

Posté par Piazzo à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Neil Hannon – If dans “La consolante” d’Anna GAVALDA

Nouveau commentaire